Deux poilus de 14/18

 

 

 Un enfant de St SYMPHORIEN sous CHOMERAC

à la guerre de 1914/1918

François Charles BERAUD-REYNAUD

 

**********

 

Br2

 

 

 

 

BERAUD-REYNAUD

François Charles Diogène :

 

Capture 1

 

                                                                                            est né à St SYMPHORIEN sous CHOMERAC le 28 novembre 1860, à "six heures du soir"  à la Fabrique de Mr VINCENT,  de BERAUD-REYNAUD Auguste  (Né le 31 mai 1825 à Chomérac  où il était moulinier en soie)  et de Mathilde PIGNET - Joséphine Nancy Mathilde Philomène  (Née le 7 juin 1839 à Dieulefit (26)).

Son Père exerçait le métier d'ouvrier en soie et sa mère de ménagère.

Sa naissance a été enregistrée le 30 novembre 1860, à 11h du matin,  par Mathieu MEYNIER, maire de la commune de St SYMPHORIEN. Les témoins à la mairie furent Jacques FEROUSSIER (51 ans - cultivateur - voisin des parents ) et JEAN Joseph ( 22 ans - Ouvrier en soie - lui aussi voisin des parents).

Le 5 avril 1905, il épouse Jeanne ALLAIX ( Née à Lyon-3e le 26 juin 1868) à Lyon -3e

 

 

7 l

 

 

Il s'engage comme soldat au 38e régiment d'infanterie le 1er novembre 1879 en tant qu'engagé volontaire ( le 31 octobre 1879).

Il est nommé caporal le 13/08/1880, caporal fourrier le 23/09/1880, sergent fourrier le 16/02/1881, sergent le 11 juin 1881, sergent fourrier le 11/09/1881, sergent major le 01/12/1882.

Du 2 mai 1881 au 24 septembre 1883 il fait partie du corps expéditionnaire de Tunisie

 

8 l

 

 

Le 23/04/1884, il intègre l'école des sous-officiers élèves officiers.

Il suit les cours de l'école des sous-officiers d'infanterie en 1884 et 1885. A la sortie il est classé  15e sur 499 élèves .

Il suit les cours de l'école régionale de tir du camp du Richard en 1886.Il y obtient au classement de sortie le n° 1 avec prix d'ensemble sur 62 élèves officiers.

Le 21 mars 1885, il rejoint le 24e régiment d'infanterie comme sous-lieutenant, le 8 octobre 1887, le 51e régiment d'infanterie comme sous-lieutenant, le 13 juillet 1888, le 52e régiment d'infanterie comme lieutenant 2e moitié et le 24/12/1894 le 140e régiment d'infanterie comme capitaine.

Beraud

Il fut capitaine au 3e régiment de Zouaves

Il a obtenu la 7e citation le 13 mai 1899 pour le zèle et le travail dont il a fait preuve pendant le cours spécial de  l'Ecole normale de tir en 1899.

Est promu au grade de chevalier de la légion d'honneur le 12/12/1899 sur le rapport du ministre de la guerre

Chevalierl

 

 

IL reçoit la médaille coloniale avec agrafe "Tunisie".

Le 29 novembre 1899 il est détaché comme instructeur à l'école d'application de tir de l'infanterie du camp de La Valbonne en qualité de capitaine instructeur

Le 5 avril 1905, il  s'inscrit à la mairie du 3e arrondissement de LYON. Il s'unit le même jour à Jeanne ALLAIX en y contractant mariage.

Est promu au grade d'Officier de la légion d'honneur le 16/02/1915 sur le rapport du ministre de la guerre.

 

Officier9 l

 

3 l 1

 

 

 Colonel commandant la 33e division d'infanterie divisionnaire, il est tué le 25/07/1918, par un obus tombé sur le poste de commandement, au village de Saint Breny (Aisne) à 58 ans

 Tué à l'ennemi. Mort pour la France
 
Transcription le 7 janvier 1919 à Dieulefit (Drôme) - N° du registre d'Etat civil : 5073/390
 
 
 
 
 
 
6 l
 
 
 
1
 
 
 
**********
Extrait des
 
 
CARNETS de GUERRE (1914-1918)
 
Adjudant-Chef COEURDEVEY
 
 
 
Br 1
 
 
 
 
***********************************************************************
 

 Un enfant de St SYMPHORIEN sous CHOMERAC

à la guerre de 1914/1918

Camille Eugène SERUSCLAT

*****

 

SERUSCLAT, Camille, Eugène, est né le 18 Janvier 1889 à Saint Symphorien  sous Chomérac(07), de Joachim Eugène Etienne et de Rosalie Louise GARAUD qui demeuraient au quartier de Chaumier à St Symphorien sous Chomérac où Camille Eugène est né à 7h du matin.

Présenté à Prosper ROBERT , maire de St Symphorien sous Chomérac (07), Arsène CHAPUS, cultivateur (Voisin des parents) et Isaac SERUSCLAT cordonnier (Frère et beau-frère des parents) le 19 janvier 1889 -

Le 4 septembre 1920, il épouse Marie Suzanne GEORGEON (Née le 3 novembre 1894 à PLAINFAING (Vosges) et décédée le 22 avril 1986 à PONTOISE  (Val de Marne))  à PLAINFAING (Vosges)

Camille Eugène Décède le 8 septembre 1957 à Livry-Gargan(93) à 68 ansSerusclat

 

Chef de fabrication en chaussures, Camille Sérusclat mobilisé au 10ème Régiment de Cuirassiers comme brigadier. En tant qu'élève-pilote, il passe dans l'aviation le 9 octobre 1917. Dijon, Istres et Avord. Breveté pilote le 20 janvier 1918, il est affecté à l'escadrille SAL 18, le 2 juin  1918.
Le 6 septembre 1918, à deux appareils de l'unité sur avion Salmson 2A2 est attribué une victoire contre un avion de reconnaissance ennemi : Maréchal des Logis Sérusclat  pilote avec Sergent Léon Maréchal mitrailleur  et Adjudant André Sola pilote avec Lieutenant André Picart observateur.

 


 Citation à l'ordre du 1er régiment d'artillerie de montagne en date du 13 août 1918 :Serusclat Camille Eugène, Sergent pilote, escadrille SAL 18 : " Pilote plein de zèle et de dévouement, donnant journellement les preuves du plus bel enthousiasme et de la plus grande bravoure. A rempli pendant les attaques ennemies de nombreuses missions qu'il exécuta à très faible altitude permettant à son observateur de rapporter au commandement d'utiles renseignements. Le 7 juin 1918, attaqué par deux monoplaces, a soutenu le combat forçant ses adversaires à abandonner Est rentré au terrain avec huit balles dans son appareil."

 


Citation à l'ordre de la 10ème Armée en date du 15 octobre 1918 : le MdL Serusclat Camille Eugène, n° matricule 17725 du 1er régiment d'artillerie de montagne, pilote à l'escadrille SAL 18 : " Pilote courageux, plein d'entrain, donnant constamment un exemple des plus solides qualités militaires. Le 6 septembre 1918, au cours d'une mission photographique, a été attaqué par deux fortes patrouilles ennemies, l'une de dix, l'autre de vingt avions, s'est magnifiquement défendu pendant une demi-heure d'un dur combat pendant lequel un appareil ennemi fut abattu et un autre tomba désemparé. A réussi grâce à son énergie et son sang-froid à ramener au terrain son avion criblé de balles permettant à son observateur de rapporter le résultat de sa mission."

 

 

Serusclatcamille3

 

Serusclatcamille1

Serusclatcamille2

Serusclatcamille4

Serusclatcamille5

Serusclatcamille

Photos 2

 

 

 

**********

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 17/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×